DIFFERENCE ENTRE ASSURANCE VIE ET ASSURANCE DECES

La différence ente l’assurance vie et l’assurance décès ne saute pas aux yeux quand on cherche à souscrire puisque ces deux assurances sont très proches. Il est donc important de connaitre la différence entre ces deux. Et vous êtes au bon endroit.

C’EST QUOI UNE ASSURANCE VIE ?

L’assurance vie est un placement financier préféré des Français pour diverses raisons. En effet, elle se révèle être souple, performante et adaptable à toutes sortes de profils. Elle a pour vocation principale de garantir le versement d’un capital, ou d’une rente, au terme d’un contrat. De même, elle répond également à d’autres objectifs comme par exemple, la diversification des supports d’investissements et la protection de ses proches, et permet en plus de bénéficier d’avantages fiscaux au-delà de 8 ans de détention, mais également offre un large choix de contrats. L’assurance vie est un placement très intéressant car il offre la possibilité d’investir sur des supports financiers très vastes.

Qu’en-est-il de l’assurance décès ?

L’assurance décès relève du domaine de la prévoyance, ce qui signifie que le risque assuré est celui du décès de l’assuré. Ce contrat va garantir le versement d’un capital, dont le montant aura été déterminé au moment de la souscription, qui sera reversé en cas de décès aux bénéficiaires de votre choix, et qui vous permettra ainsi de protéger vos proches.

Les cotisations à verser seront définies en fonction de la somme qui aura été prévue pour indemniser les bénéficiaires, mais aussi en prenant compte de l’âge de l’assuré à la souscription du contrat.

L’assurance en cas de décès est un contrat permettant le versement d’un capital ou d’une rente à un bénéficiaire désigné qui peut être un conjoint, enfants, entreprise de pompes funèbres, établissement financier, etc. en cas de décès du souscripteur avant la fin du contrat.

Cette couverture peut être souscrite par un individu ou d’un collectif, par le biais d’un intermédiaire qui peut être une entreprise ou une association.

L’assurance décès peut être assortie de sécurités complémentaires comme la garantie contre les risques d’incapacité ou d’invalidité, majoration de la garantie en cas de décès accidentel, etc.

Il faut noter que les contrats peuvent courir sur une durée limitée (assurance « temporaire décès ») ou durant toute la vie (assurance « vie entière »).

En cas de décès durant le contrat, les bénéficiaires perçoivent le capital fixe, déterminé à la souscription du contrat. Si le risque ne survient pas, les cotisations versées sont dites « à fonds perdus ». En clair, elles ne sont pas remboursées au souscripteur qui perd donc la totalité des primes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *